Baelskaai

Architectes

ARCHI 2000

Localisation

Victorialaan 25, Ostende

Maître de l'ouvrage

Burco Coast

Ce projet d’immeuble tour s’inscrit dans un schéma directeur qui vise la rénovation urbaine d’une zone à prédominance industrielle délimitée par la « Fortstraat », le quai Hendrik Baels (Hendrik Baelskaai), la Liefkemorestraat et la « Victorialaan ». Ce schéma directeur, établi par le bureau d’étude « BUUR », prescrit une série de bâtiments aux gabarits variés abritant des activités mixtes de logements, commerciales et à vocation culturelles. Les nouvelles constructions forment un îlot implanté autour d’une zone d’espaces publics et végétalisés de très haute qualité. Le projet Victorialaan 25 défini par le master plan comporte un gabarit de 22 niveaux hors sols, une implantation de base carrée de 25 mètres de côté et un bâtiment industriel à arcades existant conservé. Au niveau de son implantation, la tour est proposée, tout en faisant partie de l’îlot pensé par BUUR, comme un volume autonome et distinct. Cela permet de mettre en valeur le bâtiment à arcades et à la tour de s’affirmer dans sa singularité, tout en renforçant l’accessibilité et la “perméabilité” vers le nouvel espace vert projeté au cœur de l’îlot. Un décalage vis-à-vis de l’alignement initial a été prévu pour permettre la possibilité de développer de grandes terrasses en porte à faux le long de la “Victorialaan”.

Afin de réduire les ombres portées sur l’espace public et les bâtiments environnants, la volumétrie de la tour s’affine progressivement selon trois reculs successifs : le premier au onzième étage, le deuxième au dix-septième et le troisième au vingt-et-unième niveau. Des terrasses panoramiques offrent des vues diverses tant sur la ville d’Ostende que sur la mer. Le décalage alterné des terrasses d’étage à étage permet d’une part de dégager des zones libres d’une hauteur de deux niveaux sous balcons, et d’autre part d’optimaliser les vues sur le paysage environnant et les apports solaires pour les futurs logements. Pour ce qui est de la programmation, l’immeuble comporte 22 niveaux hors-sol et deux niveaux de parking en sous-sol. Le rez-de-chaussée abrite un hall d’entrée, une salle de fitness réservée aux résidents et un espace dédié au commerce. Les étages contiennent 101 appartements d’une à trois chambres. Tous les appartements de deux et trois chambres bénéficient d’une double orientation. Toutes les chambres bénéficient d’une salle de bain ou de douche dédiée. Le niveau de toiture accueille divers locaux techniques. Les accès aux parkings s’effectuent par la « Fortstraat », où l’on retrouve 79 places de stationnements, des locaux techniques, et des locaux réservés au stockage et aux vélos. D’autres emplacements réservés aux vélos sont situés aux abords du rez-de-chaussée pour les résidents et les visiteurs. Compte tenu de l’emplacement et du volume du bâtiment, une étude de mesure des vents a été réalisée. Afin d’optimiser le confort au niveau des terrasses et aux abords de la tour, diverses recommandations ont été intégrées lors du processus de conception.

L’eau de pluie collectée depuis la toiture est réutilisée pour l’entretien et l’arrosage des plantations. Des citernes de stockage d’eau pluviale ont été prévues et peuvent déborder vers les jardins du parc où l’eau peut s’infiltrer naturellement. La performance énergétique actuelle et les exigences en matière de climat intérieur (niveau E 50 et niveau K 40) s’appliquent à ce projet résidentiel. La compacité du projet, les terrasses en porte-à-faux, la prescription d’une isolation thermique performante, le souci de l’étanchéité à l’air, un système de distribution de chaleur collectif et éco-énergétique, une ventilation avec récupération de chaleur, sont autant de mesures intégrées qui permettent de répondre aux exigences actuelles concernant la PEB. En l’occurrence, le projet est caractérisé par un niveau maximum par appartement de E 43.