Staco Belgium

Adresse

Staco Belgium

Frankrijkstraat 11 – K2

B-9140 Temse

Site web

www.staco.be

Email

info@staco.be

Numéro de téléphone

+32 (0)3 710 90 95

Un précurseur en projets architecturaux

Staco Belgium, dont le bureau commercial est établi à Temse, offre à ses clients une gamme complète de caillebotis et marches d’escalier de qualité supérieure en acier, en aluminium et en acier inoxydable. L’accent est placé de manière croissante sur les solutions architecturales esthétiques. Staco, qui compte 6 agences commerciales dans toute l’Europe, fait partie du groupe ROTO et emploie 450 collaborateurs.

« Les caillebotis Staco sont une référence dans le secteur de la construction mais l’époque où ils étaient exclusivement utilisés en tant que plateformes est révolue. Grâce à l’innovation et au développement de produits, nous pénétrons de nouveaux marchés. Nous sommes constamment à la recherche de nouvelles applications et techniques » explique Jeroen Spiessens, directeur commercial chez Staco Belgium. « À cet égard, nous anticipons les tendances dans le secteur de la construction, comme l’option de coller les matériaux au lieu de les souder, l’utilisation de matériaux légers et de peinture en poudre ou les concepts favorisant la durabilité. En mettant l’accent sur les tendances architecturales, nous nous profilons comme un partenaire expérimenté privilégié pour les architectes. Les caillebotis Staco sont par ailleurs souvent prescrits dans les cahiers des charges. »

Travail sur-mesure

« Staco fournit quasi exclusivement du travail sur-mesure. Le client peut déterminer la longueur, la largeur, la hauteur et le maillage de son choix pour chaque type de caillebotis. Nous travaillons principalement en B2B, dans les bâtiments publics, les écoles, les hôpitaux, l’industrie, les parkings... Voici quelques-unes de nos références : le revêtement de façade de la Faculté des Sciences de la vie de la KULeuven, les structures d’escaliers au Sportpaleis d’Anvers, le revêtement de l’infrastructure audio de la salle Reine Elisabeth à Anvers, les plafonds de la Capitainerie du port d’Anvers, la construction de façade du Beffroi de Mons, le revêtement de façade et les patios de l’AZ Sint-Maarten à Malines, etc. » conclut Jeroen Spiessens.

Références