Beluik Heernislaan

Architectes

Dienst Wegen, Bruggen en Waterlopen Stad Gent

Localisation

Gand

Maître de l'ouvrage

Stad Gent

Date de fin prévue

2020

Projet : réalisation de travaux de voirie et d’égouttage dans le complexe Steenakker à Gand - plans de conception - approbation.

Dans le complexe Steenakker, les voiries sont en mauvais état. En parallèle, une nouvelle évacuation des eaux de pluie sera posée à Steenakker, qui évacuera une partie des eaux pluviales déjà séparées dans le cadre du projet de prolongement du tram vers l’hôpital universitaire vers le ruisseau Leebeek et qui servira de collecteur d’eaux pluviales du quartier. Enfin, la conversion en trafic à sens unique devrait offrir une meilleure lisibilité de la circulation, qui est difficile à comprendre à hauteur de la Zwijnaardsesteenweg.

L’ensemble du projet comprend le réagencement intégral de Steenakker, de la Muilaardstraat, de la Louis Roelandtplein et de sections de la Haardstedestraat et de la Zwijnaardsesteenweg respectivement. La section concernée de la Haardstedestraat débute au carrefour avec la Muilaardstraat et se termine à hauteur de Steenakker. La portion concernée de la Zwijnaardsesteenweg est située entre les carrefours avec les rues De Pintelaan et Galglaan.

Au cœur de la conception de ce complexe résident les notions de sécurité et de confort des piétons et des cyclistes, de végétalisation et d’infiltration des eaux de pluie, de passage aisé des transports en commun et de zone où les enfants sont les bienvenus.

Actuellement, sur le plan juridique, cette section de la Zwijnaardsesteenweg est une zone 50 pour la circulation, dotée d’un côté d’un trafic à double sens entre la  Galglaan et Steenakker et, de l’autre côté, d’un trafic à sens unique de la De Pintelaan vers Steenakker. Dans Steenakker, la Louis Roelandtplein, la Haardstedestraat et la Muilaardstraat s’applique à présent une zone 30 avec deux sens de circulation.

Après les travaux, la circulation sur la Zwijnaardsesteenweg deviendra à sens unique de la De Pintelaan vers la Galglaan, à l’exception des transports en commun venant de Steenakker. Les bus pourront rouler vers De Pintelaan sur une bande qui leur sera réservée. Le sens de roulage de Steenakker passera à une circulation à sens unique en direction de la Zwijnaardsesteenweg. La section en impasse de Steenakker menant à la Henri Storyplein sera réaménagée en une zone résidentielle. La Louis Roelandtplein sera également réaménagée en une zone résidentielle avec circulation à sens unique. Ce nouveau sens de roulage privilégiera les véhicules venant de Steenakker. La Haardstedestraat et la Muilaardstraat conserveront un trafic à double sens.

Actuellement, il y a 365 emplacements de parking répartis sur toute la zone du projet. Après les travaux, ce nombre sera réduit d’environ 24 %, pour arriver à un total de 276 emplacements de parking, dont 5 seront réservés aux conducteurs moins valides.

Cet hiver (au mois de janvier), une étude approfondie des parkings a été effectuée dans le grand voisinage (en gros, la zone délimitée par la Zwijnaardsesteenweg, la Haardstedestraat et Steenakker, y compris les rues latérales à l’est de Steenakker). Dans ce cadre, les possibilités de stationnement de tout le quartier ont été examinées. Au total, 984 emplacements de parking ont été répertoriés, dont 54 % étaient occupés à 20h ; donc, il y a encore pas mal de places disponibles dans le quartier globalement, même si le nombre de places de parking diminue. Ceci signifie qu’il restera possible de trouver un emplacement de parking à une distance de marche raisonnable, quoique pas toujours juste devant sa porte.

23 nouveaux abris pour vélos du type Gent seront placés un peu partout dans le complexe, pouvant contenir 115 vélos. 169 arbres seront plantés, et quelque six arbres existants seront arrachés, si bien que près d’un quart de la surface totale sera non revêtue.

Les égouts seront totalement rénovés dans Steenakker et aménagés en un réseau distinct, avec une évacuation principale pour les eaux de pluie. Partout où c’est possible, la place sera au maximum laissée à l’infiltration ; ainsi, presque toutes les eaux provenant de Steenakker aboutiront dans un fossé de drainage allongé, et les eaux des environs de la Louis Roelandtplein seront également évacuées vers un fossé de drainage situé dans la nouvelle aire de jeux.

Les travaux sont estimés à 2 000 000,00 EUR à charge de la Ville de Gand et 1 900 000,00 EUR à charge de Farys.

Autres entreprises
Farys.