City Gate Anderlecht

Architectes

B2Ai

Localisation

Bruxelles

Maître de l'ouvrage

S.M. BKP (Belfius Immo - Kempenland - Pargesy) - Citydev.brussels - S.D.R.B.

Un projet qui revitalise tout un quartier
Le Master Plan a été préparé en coordination avec la commune d’Anderlecht et les autorités régionales, il suit les objectifs du Contrat de Quartier Canal-Midi et s’articule en synergie avec les autres projets planifiés dans le quartier étendu. Le projet doit servir le quartier et son périmètre élargi tant pour leur revitalisation que pour la reconstitution d’un maillage vert et bleu et la garantie d’une biodiversité durable.
Contexte
Le site est situé à un point crucial où il est important de mettre en évidence l’entrée de Bruxelles et d’annoncer ce nouveau développement d’Anderlecht qui met l’accent sur la construction écologique, durable et exemplaire ainsi que sur une infrastructure de qualité.
Par la densification de zones situées juste en dehors du centre et à proximité des transports publics et des pôles d’emploi, le projet participe activement au développement urbain durable. Dans et autour du quartier, un grand nombre d’initiatives sont en cours pour améliorer la qualité de vie. Le contrat de quartier « Canal Midi » préconise des initiatives telles que l’aménagement de jardins potagers ou un restaurant de quartier. Le projet offre de l’espace pour l’implémentation de commerces, de lieux de rencontre, de jardins potagers collectifs et un espace commun avec buanderie conçu pour organiser des activités collectives.
Les relations entre les futurs résidents et le contact avec le futur quartier sont deux des critères porteurs de notre projet, nous avons donc choisi avec soin la position des espaces de vie tenant compte des orientations favorables pour assurer la qualité de vie dans les appartements. Mais l’orientation des espaces de vie est également importante pour assurer l’animation de l’intérieur d’îlot, et des rues qui entourent le projet.
Architecture
Nous optons résolument pour une peau extérieure en brique de façade, ce qui offre au projet de s’intégrer dans son contexte et lui permet de résister durablement à l’épreuve du temps. Nous avons aussi pris le parti de créer trois volumes bâtis distincts, séparés par les deux entrées d’îlot, ce qui permet d’affirmer le rythme des divers gabarits et d’offrir un large accès visuel, pleine hauteur, vers l’intérieur d’îlot. Nous avons choisi de diviser clairement l’ensemble en trois parties, trois ailes, chacune dotée d’une organisation et d’une typologie distinctes des unités résidentielles.
Le Master Plan prévoit le réaménagement des rues, plus verdurisé et offrant plus de place aux piétons. Le traitement de l’angle de la rue des Marchandises et de la rue du Docteur Kuborn bénéficie lui aussi, dans le Master Plan, de plus d’espace. Nous accompagnons cette volonté dans le projet en marquant l’angle à l’échelle du quartier et en y aménageant des balcons.
Engineering
À l’échelle des habitants du quartier, les habitants recevront des logements confortables, des habitations extrêmement économes en énergie, la disposition de la cour centrale commune permettant une grande variété d’activités, des circulations internes agréables et ménageant des zones de rencontres, etc. Outre le fait que 100 % des constructions répondent aux critères « passif », un minimum de 30 % des logements sont garantis « zéro-énergie », et 20 % du total de l’électricité utilisée seront produits grâce aux énergies renouvelables.

En ce qui concerne les matériaux mis en oeuvre, nous avons veillé à toujours rechercher le meilleur compromis entre l’esthétique, la durabilité et l’impact environnemental de ceux-ci. De plus, l’entreprise de construction s’engage à accorder, au cours de la mise en oeuvre, une attention toute particulière à l’étanchéité à l’air (cible n50 de 0,6), ainsi qu’à réduire au maximum la production de déchets et la pollution éventuelle résultantes du chantier. Malgré la surface disponible limitée, nous avons accordé une grande attention au caractère écologique du projet, notamment de par la création d’une importante zone verte au coeur de l’îlot, de manière à atteindre un coefficient de biotope CBS de valeur 0,6. L’usage de l’eau de ville est limité autant que possible. L’eau de pluie est recueillie et stockée ; les eaux grises sont stockées afin d’être réutilisées ultérieurement sur le site.

Entreprises