Krinkels

Adresse

Krinkels

Auguste Reyerslaan 80

B-1030 Brussel

Site web

www.krinkels.be

Email

info@krinkels.be

Numéro de téléphone

+32 (0)2 425 31 77

Une utilisation réfléchie des espaces verts
Planter de la verdure est une formule en or pour rendre les villes plus vivables et plus saines. L’astuce, cependant, consiste à fournir les bonnes plantes et à les entretenir de la bonne manière. Heureusement, il existe des spécialistes qui savent s’y prendre.
C’est le cas de l’entrepreneur paysagiste Krinkels : il peut se targuer d’avoir réalisé dans toute la Belgique des créations réussies qui sont non seulement belles, mais qui contribuent aussi activement à la biodiversité et à la protection de l’environnement. Depuis plus de cinquante ans, Krinkels crée et entretient un large éventail d’espaces verts. Parcs et places, jardins publics et (grands) jardins privés, jardins sur les toits et dans les cours, plantations le long des routes et des chemins, paysages naturels, etc. «Il va de soi que nous visons toujours un résultat visuellement attrayant qui s’inscrit dans la vision et le budget du client», déclare Krinkels. «Cependant, nous allons plus loin en orientant chaque projet vers le développement durable. Cela se reflète également dans notre participation au «Blue Deal» flamand et au «Yes we plant» wallon.»
Durable dans tous les domaines
Plus précisément, Krinkels cherche à travailler sur la conservation, la restauration, le développement et l’utilisation durable de la nature. «Nous joignons le geste à la parole en appliquant, entre autres, un désherbage écologique. Par exemple, nous utilisons une machine à eau chaude au lieu des pesticides. Nous utilisons également des matériaux durables, comme l’argile ou la pierre bleue, si possible. Et bien sûr, nous appliquons les concepts écologiques à notre base opérationnelle, nos équipements, nos véhicules et nos machines. Un point d’attention important dans tous nos projets est l’utilisation optimale de l’eau et la protection des paysages contre les tempêtes et les inondations. Toits verts, collecteurs, égouts, mais aussi collecte de l’eau sur les terrains de sport ou solutions innovantes pour l’arrosage des plantes et des arbres : chez Krinkels, nous avons une vision d’ensemble pour obtenir le résultat le plus optimal.»
Pour une capitale plus verte
Krinkels a été très actif dans notre capitale ces derniers mois. À la demande de Bruxelles Mobilité, l’entrepreneur paysagiste travaille sur toute une série de projets visant à rendre l’espace public plus écologique. «C’est un objectif ambitieux, mais réalisable et très utile. Les plantations rendent les quartiers plus agréables et plus sains. Elles permettent une meilleure collecte des eaux de pluie et les résidents bénéficient d’un effet rafraîchissant pendant les mois chauds de l’été. Enfin, en choisissant judicieusement les plantes, nous contribuons à accroître la biodiversité, ce qui est bon pour la planète. Entre-temps, nous avons déjà créé des zones vertes sur le boulevard du Roi Albert II, la Chaussée De Mons, l’avenue Jules Cockx, la rue des Vétérinaires, l’avenue De Fré et la Steenweg op Alsemberg.»
Des villes aux sites industriels
Il est parfois possible d’obtenir beaucoup de choses avec des interventions mineures. Par exemple, les pavés de la section centrale du rond-point du Menhir à Uccle ont été remplacés par de l’herbe et des plantes à faible croissance. «Parfois, il y a plus de travail à faire. Sur la place Jamblinne de Meux à Schaerbeek, par exemple, nous avons protégé un arbre remarquable et l’avons mis en valeur en réorganisant la circulation piétonne autour de lui et en étendant la zone perméable avec de nouvelles plantes. Pour cette année, des dizaines de projets supplémentaires sont encore à l’étude. Nous y travaillons avec beaucoup d’enthousiasme car nous sommes convaincus que cet adoucissement et cette écologisation auront un impact positif énorme à long terme. Bien sûr, nous ne voulons pas nous limiter aux centres-villes. La végétation peut également faire une réelle différence sur les sites industriels. Nos experts ont lancé une étude d’un an pour optimiser la biodiversité sur le site d’UCB Pharma à Braine-l’Alleud. Nous réaliserons ensuite les travaux d’adaptation choisis et les surveillerons, les évaluerons et les ajusterons si nécessaire sur une période de 4 à 5 ans. De cette manière, nous garantissons à UCB Pharma un parcours sans encombre et un résultat certain pour le projet de biodiversité.»

Références